Monterey & Carmel by the sea

Nous passons deux jours à Monterey, charmante petite ville à 200 km au sud de San Francisco.

Les brochures et le Routard nous ayant « survendu » le grand Aquarium de Monterey, on décide donc d’y aller (enfin surtout moi, Alain était un peu plus sceptique). Après quelques hésitations vu les 50 $ par personne demandés pour l’entrée (mais on m’a accordé le tarif senior avec un peu d’avance… ce qui nous a payé les 3/4 du parking ! Ça se mérite les US, n’est ce pas ? ).

Un immense aquarium accueille quelques milliers de poissons divers.

Quelques autres petits bassins pour d’autres variétés de poissons :

Il y a aussi quelques espaces sur les oiseaux présents dans la baie de Monterey. De petits échassiers…

… ou bécasseaux bien sympathiques,

et d’autres oiseaux (ça ressemble à un macareux… mais je n’ai pas pu m’approcher des panneaux).

Quelques petits pingouins, celui de droite faisait la cour à sa dame…

Des écrevisses sans queue (comme ça, on n’est pas tentés…)

Des bancs de poissons aussi :

Et des loutres de mer, extrêmement joueuses et rigolotes

C’était beau, c’est sûr, mais peut-être vaut-il mieux y aller avec des enfants, car un grand nombre d’espaces pédagogiques et interactifs, très bien faits par ailleurs, leur sont consacrés. Mais un peu difficile parfois de voir les poissons à travers les dizaines de menottes collées aux vitres (y’a pas école, le lundi ?).

Bref, on a eu un sentiment de « déjà-vu », comme disent les anglophones…

Sauf la partie consacrée aux méduses, extrêmement bien conçue au niveau des couleurs pour faire ressortir l’étrangeté de ces animaux. Vraiment sublime…

On ne s’en lasse pas…

Elles aspergent leurs proies de milliers de cellules paralysantes avec leurs si jolis tentacules vaporeux, elles les attrapent entre leurs bras, et n’ont plus qu’à les faire remonter jusqu’à leur bouche.

Nous avons ensuite fait un tour dans le quartier de Cannery Row, royaume des conserveries de sardines jusque dans les années 50… où elles étaient toutes mises en boîtes et y’en avait plus dans la mer…

Pas vraiment intéressant, très touristique.

Steinbeck a vécu à Monterey pendant une courte période, et s’est donc inspiré du quartier pour écrire l’un de ses romans, Cannery Row.

Steinbeck, tout en haut

Idem pour la jetée, le Fisherman’s Wharf, construite à l’origine par les baleiniers et sardiniers, n’est qu’une pompe à touristes. L’extérieur est plus sympa à voir :

Nous avons ensuite fait un petit tour à Carmel by the sea, petite ville voisine, berceau de milliardaires… et de Clint.

La pendule publique parle d’elle-même…

Au pied de la jetée de Monterey, otaries, pélicans et cormorans profitent du soleil couchant.

Demain mercredi, retour à San Francisco !

6 Replies to “Monterey & Carmel by the sea”

  1. Heureusement que c’était un bel aquarium ! J’imagine que la vie est chère parce que les endroits où vous êtes allés sont très touristiques mais que dans les coins paumés, sans stars, le sandwich est abordable (sans être meilleur, bien sûr…).

    J'aime

  2. 50 $ ! My God ! J’ai dû payer au max. 20 $ pour la même visite en 1997 ! Y a-t-il encore un bassin bas dans lequel il y a des petites raies ?
    En tous cas, tu nous présentes encore de bien belles photos !
    Et puisque c’est probablement le dernier reportage avant votre retour, je veux vous remercier d’avoir pris tout ce temps pour partager ce fabuleux voyage !
    Ce fut un réel plaisir de vous suivre dans cette belle partie des US ! Merci pour toutes ces découvertes et commentaires ! Ca va me manquer, comme de la bonne drogue…Merci du fond du coeur ! XXXXX Marie-France

    J'aime

    1. Oui le bassin est toujours là, avec les raies qu’on peut toucher.
      Et c’est surtout moi qui te remercie pour tes commentaires éclairés et plein d’humour ! Tu nous as bien fait rire. Et on peut continuer de se suivre sur Whatsapp si tu veux. Bises à toi de notre part à tous les deux

      J'aime

      1. je n’ai pas ça Watsap, ni face-de-bouc, ni ce genre de chose…Tu sais que nous, de notre cabane de bois au fond de la forêt, on n’a pas l’électricité ni l’eau courante ! Ha ! Reste hotmail…

        J'aime

  3. Jusqu’à présent, Monterey n’était pour moi que la grande ville à proximité du village de Zorro.
    Eh oui ! On a les référence qu’on peut.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s