Bryce the Nice

Jamais vu un paysage pareil ! Une immense étendue de colonnes de roches effilées qui dressent leurs aiguilles dentelées vers le ciel. Grandiose. Quand on s’avance au bord de la crête et qu’on découvre ce panorama, on en a le souffle coupé, au sens propre. 

Le soleil ajoute sa touche en faisant chatoyer des teintes orangées, blanches et grises. Nous en avons vraiment pris plein la vue.

Le parc a pris le nom du couple de pionniers mormons Mary et Ebezener (!) Bryce qui s’y étaient établis.

Belle photo, spéciale dédicace aux cousins.
Note : les deux têtes en reflet du tableau nous appartiennent.

Rainbow Point est le point le plus au sud, le plus élevé, et l’un des plus spectaculaires, qui permet d’embrasser tout le vaste plateau d’aiguilles.

Certains blocs perchés à leur sommet semblent prêts à tomber au prochain coup de vent.

Un petit peu de géologie pour vous (et nous !) pauvres ignares (pas toi, June) : ces formations ont un nom bien sympathique ici : hoodoos. En français, des pinacles selon le Routard, qui sont le résultat d’environ 200 nuits d’hiver rigoureux par an ! L’eau qui gèle fait craquer la roche qui, perdant peu à peu ses sédiments les plus tendres, s’affine en s’effilochant et finit par former ces belles aiguilles fragiles. Les sommets des pics s’érodent à un rythme de 30 à 120 cm par siècle.

Les divers coloris dépendent de l’oxydation des différentes roches. Bis repetita pour ceux qui auraient sauté les précédents épisodes : oranges, roses, rouges dus au fer, violet au manganèse, et blanches du pur calcaire. Fin du cours, tout le monde a 10. 

A ce moment de la narration, je me dois de faire un parallèle avec notre petit village aveyronnais, qui abrite les mêmes concrétions sur son plus modeste mais néanmoins charmant territoire : ce sont les Igues de Compolibat, qui présentent exactement les mêmes caractéristiques. Qu’on en juge (pas besoin d’aller si loin finalement… 😉) :

Les Igues de Compolibat, Aveyron, France

Notons au passage que les américains s’y connaissent en organisation. La douzaine de points de vue aménagés est conçue de telle sorte que les flux de visiteurs sont limités et ne se gênent pas (peut-être moins évident l’été…). Et toujours des navettes de bus gratuites toutes les 10 mn qui desservent toutes les aires de panoramas.

Et last but not least, les chemins de randos les plus faciles sont pavés, de la même couleur que les roches environnantes, et quand la pente est trop raide, un dégagement parallèle est construit avec une ou deux courbes pour que les personnes en fauteuil profitent des mêmes enchantements que tout le monde. C’est si simple, faire au lieu de tergiverser… Mais je m’égare… Revenons à nos hoodoos.

L’autre point de vue saisissant est l’amphithéâtre, au coeur du parc.

Le soleil de fin d’après-midi semble traverser les fines colonnes ciselées au point de les rendre presque translucides. On est à Sunset Point.

Et chaque point de vue offre une particularité ou un angle différent du paysage.

Natural Bridge, mal nommé puisque les ponts naturels sont formés par la force des torrents, alors que cette arche a été sculptée par les intempéries (humidité, gel, dégel…).

Juste quelques millions d’années ont suffi pour forger ces merveilles de la nature. De quoi remettre nos éphémères pendules à  l’heure et méditer sur notre humble insignifiance…

C’est lui qui me l’a dit.

Sur un autre sujet, je vous recommande le blog de Lilie – Sit Relax and Gossip – qui raconte son installation à Londres et ses découvertes originales de la ville : https://sitrelaxandgossip.com/

7 Replies to “Bryce the Nice”

  1. Scotchant, comme on dit chez 3M. Ce qui est impressionnant aussi est la quantité. Si on compte une moyenne basse d’érosion de 50cm par siècle, en dix siècles ils ont perdu 5 mètres, donc, en un million d’années ils auraient perdu 5 kms ? Heureusement que vous y êtes allés, dans un million d’années il n’y aura plus rien … (j’ai pu me perdre dans les zéros cependant).
    À part ça, on n’a pas du tout envie de faire la connaissance de Mary et Ebezener !

    J'aime

  2. Encore des paysages magnifiques ! Merci ! Tanti grazie ! C’est de la dentelle !
    Question : le canyon n’a pas l’air très praticable à pied alors où était la maison des sympathiques Bryce ? En hauteur ? Dans le fond du ravin ? Et puis comment ça se fait qu’il n’y ait qu’une (1) Mme Bryce ? N’ont-ils pas droit à 3 ou 4 épouses ? C’est plus pratique pour défricher…
    A l’époque le la Pangée, Compolibat et Bryce Canyon étaient sûrement collés !
    Hélène a raison, dépêchons-nous d’y aller !

    J'aime

  3. Il y avait bien tout un choix de randos donc qques unes qui descendaient plus près des pitons… mais il aurait fallu remonter car la route est en haut… On en a choisi une facile qui suit la crête…

    J'aime

  4. I am impressionnated, bicoze it is impressionning (moi aussi je fais des progrès)
    Je trouve que Mary a une très très jolie couronne
    Enfin, je te trouve dur dans ta comparaison avec l’organisation des igues de Compolibat (il faudrait leur donner le nom d’un couple célèbre … Mais lequel ?) : Je n’y ai jamais été gêné par les autres marcheurs. Je pense que l’office de tourisme a accompli parfaitement son travail, dans la plus grande discrétion
    Signé : Mésigues

    J'aime

  5. Pour ce qui est de l’organisation américaine, les rangers du parc devraient aller donner des cours aux douaniers(?) de l’aéroport JFK : 2h d’attente pour montrer nos passeports et faire patte blanche, avec 2 guichets ouverts au départ pour au moins deux cents personnes qui attendent; au bout d’1h 3 autres sont arrivés et l’un d’eux a embarqué un de mes ados dans une pièce parce qu’il avait une attelle au doigt qui gênait pour les empreintes et que le pauvre gamin lui demandait de répéter les questions…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s