Trondheim

🎶   a long way from home🎵 :  4692 km
Jeudi 31 mai 2018
Le camping où nous sommes arrivés hier soir est idéalement situé au bord de la plage. 
 Vers 22 h 30, nous descendons vers la plage assister au coucher de soleil, spectacle somptueux. 
Et vers minuit et demi, je n’ai pas pu m’empêcher d’y retourner… 
Le lendemain matin, on prend le bus pour Trondheim, à une petite demi-heure du camping. Nous aimons bien la sacoche-caisse du chauffeur, que tous les préposés aux passages de bacs portent aussi en bandoulière :
Trondheim est la 4ème ville de Norvège, située à peu près au centre du pays. Nous commençons la visite par la cathédrale, Nidaros Domkirken, construite pour abriter les restes du roi viking Olav II, (injustement…) appelé le Saint. Il s’est converti au catholicisme, s’est fait baptiser à Rouen et est reparti chez lui pour faire du prosélytisme. Devenu le (saint, donc) patron de la Norvège, il est fêté le 29 juillet (moi c’est le 24). Et c’est là que furent intronisés les rois de Norvège, jusqu’au début du XXèmesiècle. Les visites se terminant à 14h, nous avons juste fait le tour.
La façade est remarquable, ornées de plusieurs rangées de statues. J’en ai compté une cinquantaine. Ce type d’édifice gothique est plutôt rare en Norvège. 
Près de la cathédrale, le palais de l’archevêque… 
Au fait, nous sommes en Norvège, et à mi-parcours, un petit point d’infos macros (ou un petit rafraichissement de connaissances pour les proffes de géo… suivez mon regard…) s’impose…
Avec un territoire grand comme à peu près les 2/3 de la France, ils n’ont que … 5 millions d’habitants ! 2200 km séparent le nord du sud dans la plus grande longueur (c’est pour ça qu’on traine pas…), avec les 4/5èmes du territoire à plus de 150 m d’altitude (2469 m le plus haut massif). Ils ont la ville la plus au nord du globe (Hammerfest). 23% de forêts, et 2,7% du territoire en terres cultivées (on voit des fermes partout, mais très peu de bêtes dehors à part quelques troupeaux de moutons et quelques vaches de temps en temps…). Le reste ? Des montagnes, des lacs et des terres incultes (comme nous, mais on se soigne…).
Fin de l’intermède. Interros la semaine prochaine. 
Nous sommes toujours à Trondheim et on se dirige vers le curieux pont Gamle Bybru (XIXème s.) en bois peint en rouge …
… menant au quartier de Bakklandet, qui regroupe d’anciens entrepôts sur pilotis réhabilités en habitations, bars et restos. Très beau travail de rénovations, les rues sont agréables, bordées de maisons en bois élégantes. 
Et pour finir encore un équipement pour motiver les cyclistes dans la ville : un ascenseur à vélo !  

One Reply to “Trondheim”

  1. Géographie comparative : la quatrième ville de Norvège me semble plus peuplée que la quatrième d'Islande (souvenir familial)Parenthèse littéraire : Lewis Trondheim est un auteur de bandes dessinées original : il a ainsi créé \ »Les formidables aventures de Lapinot\ » ou participé à la série \ »Donjon\ » : il allie un esprit d'observation à la dérision & à l'humanisme …L

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :