Pismo Beach, des surfeurs et des monarques

Dans notre remontée vers San Francisco le long de la côte Pacifique, nous avons fait halte à Pismo Beach, qui, comme son nom l’indique, vaut surtout pour sa… plage !

Samedi matin, le grand ponton en bois accueillait une compétition de surf au profit de la lutte contre le cancer.

Les vagues n’étaient pas très spectaculaires, mais les compétiteurs connaissaient leur affaire…

Quelques laboratoires pharmaceutiques tenaient un stand, et Alain s’est fait refiler un élixir d’une belle couleur bleu lagon… qu’il a bu…

… sans grande conviction. Nous avons lu les ingrédients : du collagène de bovin. Mmmmhhh !

Deux jours plus tard, tout va bien, toujours pas de séquelles !

Nous sommes ensuite allés à l’entrée de la ville, qui a la chance d’abriter un petit bosquet d’eucalyptus, tout à fait du goût des papillons monarques, qui viennent s’y réfugier ici lors de leur migration annuelle. Eh oui ! les monarques américains migrent (enfin, pas tous… mais c’est une autre histoire) !

Ils peuvent faire plus de 3000 km, à raison de 150 km/jour. Ils viennent de l’ouest des Rocheuses, et même du Canada, car les jeunes ne survivraient pas aux hivers rudes, et c’est pourquoi ils viennent à Pismo Beach, dans ce sous-bois, qui aurait des conditions idéales en termes d’humidité, de température, d’ombre et de lumière, et de protection des éléments.

Ils commencent instinctivement à descendre vers la fin août, et arrivent à Pismo Beach courant octobre. Pile poil quand on y est !

En cas de violent orage, ou de grosse chaleur, les monarques se regroupent en clusters sur une branche, ainsi ils sont plus forts pour y résister.

Et voilà, nous sommes maintenant incollables sur les monarques !

11 Replies to “Pismo Beach, des surfeurs et des monarques”

  1. Hello, ca fait un moment que je n’ai pas lu ton blog. Je rattrape les articles que j’ai de retard.
    Dit donc, vous avez bien bronze !!
    A bientot
    bisous

    J'aime

  2. En tout cas, je suis contente de ravoir de vos nouvelles. Plusieurs jours sans articles, je commençais à m’inquiéter (à me dire que la malbouffe américaine avait eu raison de vous). Merci à Alain pour les expérimentations: qui aurait cru que le collagène de boeuf était bleu! Tu nous diras s’il y a d’autres effets!

    Bisous

    J'aime

  3. Courageux, le père Alain … C’était à quel parfum le collagène de bœuf ? En être réduit à ÇA, il est temps que vous rentriez, vous allez vous bousiller l’estomac !
    Sinon, je savais déjà tout sur les monarques, ces incroyables papillons qui font ces milliers de kms… merci pour les belles photos

    J'aime

  4. D’abord bravo à Alain ! Quel courage ! Etais-tu au moins payé/ filmé/monitoré ?
    Etait-ce radioactif ? C’est vraiment « dégueu… »
    Ca a l’air très beau comme plage ! Y a-t-il des requins ?
    Le monarques partent du Québec fin août et vont ultimement au Mexique, côte ouest. Ici, on les voit dès la mi-juillet. Ils sont solitaires, pas encore regroupés comme vous les avez vus- ce qui est magnifique ! Chanceux !

    J'aime

    1. Non même pas payés, on compte sur nous pour la promo. C’est chose faite.
      Sur les monarques j’ai appris plus tard que c’était pas les mêmes qui faisaient tous ces trajets. Ils naissent au Mexique, se reproduisent en Californie et meurent. Les enfants passent te voir au Québec, rentrent en Californie pour se reproduire… et meurent à leur tour. Les petits-enfants partent au Mexique… etc… Mais alors, qui sont ceux nés au Mexique me demandé-je ? Eh bien j’en sais rien…

      J'aime

      1. Il faut boire une grosse dose de collagène de boeuf pour répondre à ta question philosophique à savoir qui est venu en premier, l’oeuf ou la poule ?

        J'aime

  5. Je retiens déjà que, sur la plage, on fait du surf contre les crabes.
    Et dans ma grande encyclopédie, j’ai découvert qu’on n’attrapait pas les monarques avec un filet ; mais avec plusieurs cordes (à monarque).
    Désolè ! C’est parti tout seul ! je n’ai pas pu m’en empêcher.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s