Les rennes de Laponie

Les Rennes de Laponie
Beaucoup de panneaux préviennent de la possible rencontre avec un renne, comme nous en France avec le chevreuil. On était impatients d’en croiser, mais ils se sont fait appeler « désirés » (expression que j’aime bien et que j’emploie pour éviter qu’elle ne tombe en désuétude…)
C’est tout à fait au nord de la Norvège dans la région du Finmark que nous avons croisé des troupeaux de rennes, ou des couples de rennes, avec ou sans petits, et des rennes isolés. La région étant difficilement cultivable, ils occupent tous les espaces : toundra des hauts plateaux encore partiellement enneigés, bords de mer, villages, routes…

Pratiquement toutes les habitations sont dotées de quads ou motos-neige, bien utiles pour les suivre de loin. Et ce vagabondage des rennes ne va pas sans risques : on a aussi vu un renne à la tête arrachée couché sur le bas-côté de la route…

Petit aperçu en images de nos rencontres :
Le Routard dit que les Samis suivent leurs troupeaux, mais on n’en a pas vu près leurs bêtes. Peut-être les laissent-ils gambader tout l’été à leur gré…
Avant de partir, j’avais vu une émission sur les samis (nom officiel des premiers habitants de la Laponie), qui vivent de l’élevage des rennes. Déjà relégués au fil des siècles vers les régions arides du nord, ils discutent bec et ongles avec les autorités pour défendre leurs territoires de pâtures, de plus en plus menacés et convoités par les industriels et le défrichement.
On s’est beaucoup demandé comment ils faisaient pour les retrouver, les regrouper (on a vu des enclos pour les trier) car ils sont en totale liberté, les espaces seraient trop vastes pour des clôtures. En hiver le problème est réglé : il paraît qu’il suffit de faire pipi dans la neige pour attirer les rennes qui lapent les traces de sel contenues dans l’urine…
J’aime bien celui-ci : ses yeux cernés de noir lui donnent un petit air
implorant…

6 Replies to “Les rennes de Laponie”

  1. Par ailleurs, les Samis ont obtenu un parlement spécifiqueQui leur permet de gérer certaines problématiques régionales C'est donc un progrès …Mais j'ignore si, dans la réalité, ils possèdent un réel poids par rapport au parlement norvégienL

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s