Copenhague (2/2)

Mercredi 16 mai – Copenhague
En préambule, un petit point météo sur ces 2 journées à Copenhague ? entre 22° et 24° !
Visite du musée (privé) Carlsberg Glyptotek
Vous avez bien lu, c’est Carlsberg, comme la bière, du nom du fondateur de la célèbre brasserie, et « glyptotek » pour la collection de sculptures, un Jacobsen amateur de… sculptures vous l’aurez deviné, et de peinture française, en particulier des impressionnistes. La devise gravée en français au fronton du magnifique jardin d’hiver intérieur : « Bien faire » d’un côté et « laisser dire » de l’autre. On a des points communs. Venir à Copenhague pour voir des œuvres d’impressionnistes français, c’est osé, mais on a bien fait et on laisse dire…
Très joli jardin intérieur du Musée Carlsberg
Nous n’avons rien compris au plan du musée, mais on a vu beaucoup de très belles œuvres, à commencer par une importante collection d’antiquités égyptiennes, dont des momies impressionnantes par leur belle conservation.
La section suivante montre des vestiges des peuples antiques de la Méditerranée, dont une belle salle consacrée aux étrusques : objets rituels mortuaires, bijoux, fresques… Puis beaucoup – mais vraiment beaucoup – de statues grecques et romaines… pour les amateurs… dont j’avoue humblement ne pas faire vraiment partie…
Alain me fait remarquer qu’il manque le nez à la plupart des statues (et le kiki pour certains – oui, on a l’œil). L’explication est fournie un peu plus loin : ils ont été enlevés et regroupés dans une vitrine d’exposition car les restaurateurs de l’époque avaient tendance à recréer les parties manquantes, et l’époque moderne préfère l’authenticité.
Celui-ci a bien son nez !
…pas pu résister… un petit air d’Aveyron ?
à gauche l’antiquité, bien sûr….
La collection de tableaux des peintres français est impressionnante (ça rapporte la bière…) : on y trouve – avec une légère impression de vrac ( ?) – des Bonnet, Toulouse-Lautrec, Van Gogh, Signac, Pissarro, Cézanne, Corot, Daumier, Manet, Matisse…
Corot – Vieux manoir
Toulouse-Lautrec – Portrait de Suzanne Valadon
Van Gogh – Roses roses
Lepage – Le Mendiant
 …et même un Picasso :
Femme espagnole en crinoline
Mais surtout Gauguin, dont la collection provient du peintre lui-même, qui avait épousé une Danoise, et lui a payé ses dettes en tableaux lors de leur divorce. Elle devait devoir beaucoup d’argent si on en croit le nombre d’œuvres exposées…
Femme tahitienne
Également quelques belles œuvres de sculpteurs français comme Degas (la danseuse), Rodin et Carpeaux.
Carpeaux – La Danse
En fin d’après-midi nous avons voulu voir la grande verrière en fer forgé blanc du Jardin Botanique, qui permet de surplomber une mini jungle à 5 m du sol. Malheureusement, on n’a pu la voir que de l’extérieur – mais elle est déjà impressionnante – car nous y sommes arrivés à 17 h 10 et ça fermait à 17 h… Le parc était néanmoins très agréable, et on a pu se rafraîchir à un food truck, un « tube Citroën » aménagé.
Nos déambulations nous ont ensuite conduits vers la grande terrasse du théâtre moderne le long du canal principal, vaste espace où les danois se retrouvent dès la fin d’après midi pour flâner et se retrouver pour un moment convivial, allongés sur des transats.
Nous avons commandé 2 pizzas à un food truck de pakistanais. Après une longue attente, j’ai fièrement apporté nos 2 pizzas à Alain qui gardait nos places sur une table, et avait largement eu le temps de siffler 2 Carlsberg.
« Tu peux pas savoir ce que j’ai eu soif en t’attendant ! »
Mais en enjambant le banc, j’ai heurté mon carton de pizza, qui s’est retourné par terre…. On dit bien que la tartine tombe toujours du côté de la confiture… La pizza n’était qu’à peine sorti de son écrin, et j’ai réussi à retourner le carton sur la table, avec une pizza un peu en bataille. Alain m’a aussitôt échangé sa pizza avec la mienne, provoquant des « oh » d’admiration de nos voisins…
Pigeon finissant les miettes de ma pizza par terre
On s’est ensuite tranquillement dirigés vers le quartier de Nyhavn, un ancien port le long d’un canal où sont amarrés de vieux gréements. Les quais sont piétonniers et regorgent de bars et petit restaurants ; beaucoup de vie ici, de musique, ambiance décontractée, parfait pour terminer la soirée avant de rentrer au bercail.
Demain : la Suède !

2 Replies to “Copenhague (2/2)”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s